Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
PEOPLE NEWS - Les News People en live

Du People et encore plus encore

Megaupload fermé : Le site prévoyait d'ouvrir une plateforme concurrente iTunes

Publié le 25 Janvier 2012 par Romain in Evènements

http://static.lexpress.fr/medias/1680/860341_megaupload.jpg

Depuis Vendredi soir, la justice américaine avait ordonné la fermeture du site Megaupload.com. Ce site est une des plus importantes plateformes de partage de fichiers sur internet. Le gouvernement américain poursuit sept de ses employés pour violation des droits d'auteur.  Le site internet est depuis plusieurs heures inaccessible. De plus, 18 autres sites affiliés ont été fermés par la justice américaine. La justice US a aussi saisi 50 millions de dollars sur des comptes de la société basée à Hong Kong.

 

 Le FBI  et le ministère de la Justice américain ont estimé dans un communiqué qu'il s'agissait de l'une des plus "grandes affaires de violation des droits d'auteur jamais traitées aux Etats-Unis" que ces employés sont "responsables d'un piratage considérable sur internet de nombreux types de contenus protégés par les droits d'auteurs à travers Megaupload.com et d'autres sites".

 

Mais la fermeture de Megaupload a eu des conséquences périphériques, le groupe Anonymous, a attaqué plusieurs sites du gouvernement américain, ainsi que le site d'Universal Music US ainsi qu'Hadopi.fr. Le groupe a même mis en ligne sur Youtube, un message pour demander aux internautes de s'allier à leur action en réalisant un blackout. 

http://www.jeanmarcmorandini.com/sites/default/files/imagecache/liste_centrale_grande/-150457.png

Selon les informations de CNN, ce sont plus de 27.000 ordinateurs qui sont utilisés par Anonymous pour attaquer les sites internets gouvernementaux. Aujourd'hui, les Anonymous se sont attaqués au site de l'Elysée en laissant un petit message comme on peut le voir ci dessus. Aujourd'hui, on apprend que le site Alloshowtv.com ainsi que les sites videobb et mixturevideo sont entrain de supprimer toutes les vidéos sur leurs sites.  

Dans un nouveau message vidéo, Anonymous menace de pirater de nombreux sites comme Twitter, Facebook, Youtube si dans les prochaines 72 heures, le site Megaupload n'est pas remis en ligne. Le site de l'ONU et de nombreuses stars comme Justin Bieber ou Lady Gaga sont aussi concernés.  Dimanche soir, Anonymous a mis en ligne tout le catalogue de Sony Music, en ligne et en téléchargement gratuit. En laissant un petit message : "Sony, tu as montré ton l'allégeance à SOPA, une loi créée sous le prétexte d'empêcher le piratage de musiques, films, et logiciels détenus par des entreprises comme la tienne. Désormais, tu es le distributeur de ce fameux contenu, et nous apprécions ta générosité involontaire tandis que tu offre tout ce que tu possèdes gratuitement au monde entier.

 

Après Sony en début de soirée, c'est autour du site de Vivendi d'être attaqué par le groupe Anonymous en laissant au passage aussi un message : "Anonymous #opbelgium & #opfrance, accuse Vivendi d'acte de censure et de haute trahison envers l'esprit d'INTERNET. Par sa participation au lobbying culturel, Vivendi se rend coupable de pression antidémocratique auprès des gouvernements, et est directement responsable de l'acte de guerre intenté par le FBI contre la communauté d'internet. Megaupload reviendra de toute facon, Universal ne gagnera pas. We are Anonymous, we are legion, we do not forgive, we do not forget, expect us!"

 

On apprend, ce mardi que le patron de Megaupload a demandé à être libérer sous caution. Le juge donnera sa réponse demain. Ce mercredi matin, nous apprenons que le fondateur de Megauplaod voulait lancer dans les prochains mois une plateformes concurrente à iTunes en proposant des contenus gratuits des artistes tout en rémunérant les ayants droits. Cela aurait précipité la fermeture du site internet. 

Commenter cet article

Anonymous 25/01/2012 11:53


Anonymous n'a jamais menacé d'attaquer les plateformes youtube, facebook, tweeter etc.


Ne confondez pas les Anonymous et les BlackHat.


Si vous voulez distribuer de l'information, vérifiez là.


Un communiqué de démenti existe face à ces allégations. Anonymous n'est pas une organisation. Anonymous n'est pas illégal. Anonymous est liberté.


 


Nous sommes Anonymous


Nous sommes légions


Nous ne pardonnons pas


Nous n'oublions pas


Attendez-nous.